Quatrieme édition des 4 saisons du sport féminin

L'édtion 2017 des 4 Saisons du sport féminin débute ce week-end avec un premier axe dédié à la médiatisation de la pratique féminine.


Lancée en 2016, les 4 saisons du sport féminin est une initiative nationale qui met à l’honneur la pratique sportive féminine et œuvre durablement à son développement. Cette opération organisée par le CSA, le Ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), connaît un succès croissant d'année en année. Elle est donc logiquement reconduite pour l'année 2017.

Elle a officiellement été annoncée le mardi 7 février, lors d'une conférence de presse dans les locaux du CSA en présence du secrétaire d'État aux sports Thierry Braillard aux côtés des deux parrains, Gwladys Épangue, double championne du monde et médaillée de bronze olympique de taekwondo, et Souleymane Cissokho, médaillé de bronze de boxe aux Jeux Olympiques de Rio.
Le fil directeur de cette année a pour thème les territoires : mettre en valeur la pratique du sport au féminin en région, au plus près des acteurs locaux. L'opération se divise en 4 volets sur toute l'année 2017 :

- Février : " La médiatisation du sport féminin "

- Avril : " Je réléchis sur le sport féminin "

- Septembre : " Je pratique le sport féminin "

- Décembre : " La fête du sport féminin "

C'est donc ce week-end, samedi 11 et dimanche 12 février, que le premier volet de cette opération se déroule. L'objectif de cette première action est de donner une place majeure au sport féminin ce week-end dans les médias majeurs (radio, télévision, presse) en diffusant de nombreux reportages et des compétitions de divers sports. Ainsi France Télévision, TF1, M6, Numero 23, BFM Sport, BeIn Sport, RTL, France Radio et bien d'autres mettrons l'accent sur le sport féminin tout le week-end.

Pour l'occasion, La Poste partenaire des arbitres, souhaite également mettre à l’honneur les arbitres féminines qui, tout comme leurs homologues masculins, œuvrent tous les week-end sur les terrains de Basketball, de Football, de Handball et de Rugby.

Cette initiative doit "rendre visible ce qui est invisible : la place des femmes et leur absence de visibilité", a souligné Laurence Rossignol, la ministre du Droit des femmes, lors de la conférence de presse.